Série FOUGÈRES

Elle crée avec sa série « Fougères », un système d’empreintes de cette plante préhistorique de plus 400 millions d’années. Le fossile réalisé permet de montrer les traces du passé mais aussi du présent et du futur car les fougères sont encore vivantes, c’est nous qui sommes impermanents. Finalement, elle réalise des « fossiles vivants », montre la force du végétal et en parallèle la fragilité de la condition humaine face à l’épreuve du temps.

« Les hommes meurent

Les hommes vivent

Passent les oies sauvages»

Sôseki